• Elle pose presque nue...

    Elle pose presque nue...

     

    La pièce n'est pas très grande

    Mais offre une belle lumière,

    Elle est venue à sa demande

    La fille rencontrée à peine hier...

     

    Il est peintre, elle est femme

    Riche d'une belle silhouette,

    Elle abandonne ses charmes

    Cachés sous la chemisette...

     

    Le geste sûr glisse sur la toile

    Les regards se perdent au loin,

    A la fenêtre, se lève le voile

    Une brise entre pour témoin...

     

    La belle pose presque nue

    Mais ne laisse rien paraître

    Le souffle du vent a reconnu

    Une muse et son maître...

     

    PARADISALIA

    « Entre les silences...Jeu de regards... »

  • Commentaires

    7
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 20:43

    Sensuel, émouvant...
    Peindre un modèle nu n'est pas simple, mais chercher la beauté dissimulée sous une fine étoffe pour la faire vivre au bout de son pinceau... c'est fou!
    Belle soirée, bises rafraichies de la pluie d'aujourd'hui.

    6
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 12:21

    Quel beau duo, texte et photo, tout à fait magnifique!  Bise, bon dimanche tout doux!

    5
    Samedi 22 Octobre 2016 à 21:33

    Un tableau si vivant ! Et tes mots qui le sont tout autant ! Une belle osmose pour notre plus grand plaisir. Bon WE à toi. Bises. Joëlle

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    genevieve60
    Samedi 22 Octobre 2016 à 20:33

    Il ne faut pas tout dévoiler .Le modèle et le maître savent garder le mystère !!! Bises

    3
    Samedi 22 Octobre 2016 à 14:48

    Habillée

    par le vent et la lumière

    ne serait elle pas encore plus belle ? smile

    2
    Samedi 22 Octobre 2016 à 14:36

    Magnifique tableau!

    1
    Samedi 22 Octobre 2016 à 14:06

    Elégance du texte et du tableau.

    Bon aprem

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :