• Encore...

    Encore...

    Photo Claude DELMAS

     

    Dans la chaleur des draps d'hiver

    Les corps se serrent et s'enlacent,

    Et de caresses en baisers divers

    L'étreinte jamais ne se lasse...

     

    Sur la peau des dessins imagés

    Où en douceur les doigts glissent,

    Ils n'ont de cesse que de voyager

    Cherchant mille et une abysses...

     

    Dans les yeux quelques étoiles

    Comme une chaude nuit d'été,

    Les draps s'emmêlent alors les voiles

    Et s'entendent des éclats de gaité...

     

    Les pensées se perdent dans le décor

    Et se cognent aux coeurs battants,

    La raison murmure stop puis encore

    Happée par une valse à mille temps...

     

    PARADISALIA

    « Belle année...Une nuit en terre promise... »

  • Commentaires

    7
    Martine
    Lundi 24 Juin à 07:28

    Bonjour Grazziella,

     

    Ton poème est magnifique! Une belle ode à l'amour. C'est sensuel et très gai. J'aime beaucoup

    Bises

     

    6
    Mercredi 13 Mars à 22:08

    Et le satin danse sur nos corps sans jamais brûler nos cœurs toujours sauvages.
    Jolie ballade dans une nuit d'amour... j'aime cette volupté délicieuse...
    Bises étoilées.

    5
    Mardi 29 Janvier à 21:25

    Aimez-vous tant que vous le pourrez! Laissez tomber les chamailleries que vous jugerez puériles avec du recul... Aimez-vous toujours d'amour profond et sincère car par ses interstices le temps inocule la tendresse qui gomme la métamorphose... Dans un bien-être de délicatesse et de volupté on oublie que passent les années  et qu'arrive un jour l'heure de se séparer: ô mon amour !...  Pas de morosité: aimez-vous sans sourciller...

     

    4
    Jeudi 24 Janvier à 23:06

    Que de volupté dans l'étreinte des corps quand  les draps  s'en mêlent et s’emmêlent.

    3
    Samedi 19 Janvier à 13:28

    Tes mots

    comme des étoiles

    dans l'écharpe blanche

    de la Voie Lactée

    2
    Mardi 15 Janvier à 10:10

    Sublime!

    Merci!!!

    1
    Lundi 14 Janvier à 07:25

    Quelle belle fougue dans ta poésie...on se laisse emporter par cette vague dansante. Bises et bonne journée à toi. Joëlle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :