• La vague...

    La vague...

     

    Et puis la vague qui m'emporte

    Qui dérive mes derniers mots,

    Ils m'entraînent et font en sorte

    De m'oublier à demi-mot...

     

    Et puis l'écho qui me renvoie

    Qui s'insinue dans mes pensées,

    Elles s'épuisent et restent sans voix

    Pour se laisser distancer...

     

    Et puis le regard qui se vide

    Qui cherche un autre horizon,

    Il se dessine au loin livide

    Alors se coupe la liaison...

     

    Et puis la vague qui s'enroule

    Qui abuse du panorama,

    Il se perd dans la forte houle

    Et s'entoure de grands frimas...

     

    PARADISALIA

    « Rêves bleus nuit...Haïkus d'hiver... »

  • Commentaires

    13
    Lundi 6 Février à 21:49

    Les regards qui se vident sont les plus douloureux...

    Bises d'absence.

    12
    G.Policand
    Samedi 4 Février à 20:21

    roule la vague, roule le temps!

    On perd les sens, on  se perd

    Bon week end à toi

    11
    Robert
    Vendredi 3 Février à 16:32
    Robert

    J'ai enfin des mots à mettre sur les vagues un de mes sujets préférés en photo même si  je ne peux pas en faire beaucoup, merci et bon we!

    10
    Mercredi 1er Février à 14:26

    Ballottée par la vague, comme ballottée par les mots, notre vie est toujours entre nos doutes, nos rêves mais trouve toujours sa voie. Très beau poème Paradisalia. Bises

    9
    genevieve60
    Mercredi 1er Février à 13:44

    A chaque vague, son code !!! A nous de le décrypter ! Bises

    8
    Mercredi 1er Février à 12:58

    Se laisser porter par la vague qui se lasse d'un rythme effréné .... le calme nous revient , enroulées que nous sommes ainsi apaisées ....Bonne

    journée Paradisalia

    7
    Mercredi 1er Février à 12:50

    Cette vague peut faire des miracles mais aussi des ravages... Tout beau ton texte, superbe! Bise, bon mercredi dans la joie et la tendresse!

    6
    Mercredi 1er Février à 12:25

    La vague de tes mots

    nous enroule et nous dépose

    sur la plage de tes pensées

    5
    Mercredi 1er Février à 11:38

    Cette vague qui peut nous balloter, nous renverser...

    4
    Mercredi 1er Février à 09:36

    L'océan oscille en un immuable rythme sans fin...

    Vague après vague, il s'échoue sur le sable fin...

    Chaleureuse pensée pour une douce journée.

     

    3
    Mercredi 1er Février à 09:26

    Beau rythme de vague que reprend à merveille le poème.

    2
    Mercredi 1er Février à 08:56
    Michèle
    La vague vient chercher les cris, les doutes et les silences pour les emporter au loin...
    Belle journée
    Mes bises
    1
    Mardi 31 Janvier à 22:12

    Bonne soirée Paradisalia. A l'intérieur de la vague qui roule, c'est comme dans l'oeil du cyclone.....calme.

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :