• Lignes d'ombre...

    Lignes d'ombre...

     

     

    Les mots sont pourtant là, tout près

    Ils vont sans doute refaire surface,

    A moins qu'ils le fassent exprès

    Je ne les vois qu'en mode préface...

     

    Ils s'alignent mais s'embrouillent

    Puis retournent dans les profondeurs,

    Souvent reviennent et me chatouillent

    J'ai bien peur qu'ils perdent leur ardeur...

     

    Ils se concentrent et disparaissent

    Ma plume reste allongée sur le bureau, 

    Serait-ce une crise aiguë de paresse

    Je vais aller leurs dire deux mots !!!

     

     Et puis le temps qui s'écoule, toujours

    Ne m'est vraiment pas de bons conseils,

    Même si mes mots s'éternisent à contre-jour

     Rassurez-moi : l'ombre vient bien du soleil ???

     

    PARADISALIA

    « Ce jour est doux...Tu es mon île... »

  • Commentaires

    9
    Lundi 2 Octobre à 23:12

    Même si les mots deviennent rares, ils restent beaux et ne sont jamais bien loin de ta plume.

    Bises de retour.

    8
    Jeudi 28 Septembre à 21:56

    Les mots s'envolent et puis reviennent au détour d'une pensée soudain ils s'imposent et nous sommes surpris de la métamorphose !

    7
    Lundi 25 Septembre à 14:45

    Je ne m'inquiète pas pour toi, douée comme tu es, tout ces mots vont revenir en force ! Heureusement tu prends cette panne avec humour. Tu as bien raison ! Bonne soirée. Bises. Joëlle

    6
    Vendredi 22 Septembre à 08:27

    Poésie.......

    Dans la mémoire sont les mots qui viennent au secours des mots en absence...c'est ainsi que l'inspiration vole au secours de la plume !

    Douces pensées,

    Michèle

    5
    Jeudi 21 Septembre à 18:18

    La vie

    cet éternel flux et reflux

    des mots

    4
    Jeudi 21 Septembre à 14:11

    Trouver les mots, pas facile, mois je ne suis pas bonne du tout en composition... les tiens sont superbes!!! Bise, bon jeudi dans la joie!

    3
    genevieve60
    Jeudi 21 Septembre à 12:22

    T'inquiète ! Tout va revenir, peut-être pas aussi souvent, mais les mots vont à nouveau noircir le papier, la preuve ! Bises

    2
    Jeudi 21 Septembre à 00:25

    Ne t'inquiète pas charmeuse des mots. Ils vont,  ils viennent, ils se contorsionnent, mais ils finissent par tomber dans tes filets. Et je te rassure : L'ombre n'existe que par la lumière.

    Bisous poétesse

    1
    Mercredi 20 Septembre à 23:21
    La muse nous joue des tours
    J'ai aimé ton texte
    Bonne soirée
    Gros bisous créoles
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :