• ESSAI1

    Photo : "Plume" les bords de scènes

     

    Mes talents culinaires se sont mis en veille

    Le robot vient même de rendre l'âme

    Les épices plongées dans un grand sommeil

    A jeter le tablier , il reste la femme...

     

    Mes talents d'écriture tombent aux oubliettes

    Les vers passent sans laisser de mots

    Les lignes se sont mises à la diète

    A jeter l'encre, se noient mes maux...

     

    Mes talents nouveaux s'en réjouissent

    L'appareil photo a la primeur

    Les clichés ne sont que des esquisses

    Et déclenchent des rimes ailleurs...

     

    Mes talents de rêveuse sont au beau fixe

    Les espoirs  jouent les quatre saisons

    Les heures s'envolent tel un phénix

    Et perdent leurs plumes à tord et à raison...

     

    PARADISALIA


    4 commentaires
  •  

    Ça craque, ça claque, ça bouge,

    Mes nuits noires deviennent blanches

    Et chaque soir, je broie du rouge !

     

    Le soleil, lui, dans sa couche

    Me laisse seule avec la lune blanche

    Et des étoiles en monocouche !

     

    Les heures, de plus, s’éternisent

    Pour autant mon sommeil s’en balance

    Et mes yeux portent déjà leur valise !

     

     Lasse, je lance ma dernière balise

    Afin d’atteindre le silence

    Et rêver d’une nuit en terre promise…

     

    PARADISALIA


    4 commentaires
  • Encore...

    Photo Claude DELMAS

     

    Dans la chaleur des draps d'hiver

    Les corps se serrent et s'enlacent,

    Et de caresses en baisers divers

    L'étreinte jamais ne se lasse...

     

    Sur la peau des dessins imagés

    Où en douceur les doigts glissent,

    Ils n'ont de cesse que de voyager

    Cherchant mille et une abysses...

     

    Dans les yeux quelques étoiles

    Comme une chaude nuit d'été,

    Les draps s'emmêlent alors les voiles

    Et s'entendent des éclats de gaité...

     

    Les pensées se perdent dans le décor

    Et se cognent aux coeurs battants,

    La raison murmure stop puis encore

    Happée par une valse à mille temps...

     

    PARADISALIA


    7 commentaires