• Jour d'ennui...

     

    Le petit jour est à la traîne

    Il peine à se lever aujourd'hui,

    Les nuages se grisent d'ennuis

    Et le soleil a la migraine...

     

    Les lumières restent allumées

    Elles chassent les mauvaises ombres

    La journée va vite se résumer

    En heures plutôt sombres...

     

    Le soir viendra de bonne heure

    La nuit descend sur les toits

    Mais dans une dernière newsletter

    J'ai trouvé le temps courtois...

     

    PARADISALIA


    11 commentaires
  • Sensuel chocolat...

     

    Irrésistible chocolat

    Douceur extrême

    Une de plus que j'aime

    Et puis le voilà...

     

    Un fruit défendu

    A croquer en secret

    Les sens éperdus

    Tour de main indiscret...

     

    Un carré sensuel

    Au fondant subtil

    Un plaisir pour Elle

    Et pourquoi pas Il...

     

    Séduisante friandise

    A l'approche délicate

    Plaisir et gourmandise

    Le tout mis en boîte !!!

     

    PARADISALIA


    5 commentaires
  • De plume et d'encre...

     

    J'ai plongé ma plume dans l'encre d'eau salée...

    Depuis elle vogue entre mer et océan,

    Parfois se noie ou se cogne aux galets,

    Elle va et vient suivant la vague et son chant...

     

    J'ai plongé ma plume dans l'encre du ciel...

    Depuis elle s'écrie sur fond gris-bleu,

    Parfois cherche à juste parler d'elle,

    Elle s'inquiète de ne pas trouver le merveilleux...

     

     J'ai plongé ma plume dans l'encre des nuits blanches...

    Depuis elle s'éveille sur des paradis lointains,

    Parfois s'égare en mots du lundi au dimanche,

    Elle change d'univers avant le petit matin...

     

    J'ai plongé ma plume dans l'encre de mon coeur...

    Depuis elle écrit avec toute sa sensibilité,

    Parfois s'arrime aux  battements de choeurs,

    Elle chante à l'unisson sa plus grande sincérité...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  • J'aimais...

     

    J'aimais les fées et les princesses
    Qu'on me disait n'exister pas
    J'aimais le feu et la tendresse

    Tu vois je vous rêvais déjà


    J'aimais les tours hautes et larges
    Pour voir au large venir l'amour
    J'aimais les tours de coeœur de garde
     
    Tu vois je vous guettais déjà

    J'aimais le col ondoyant des vagues
    Les saules nobles languissant vers moi
    J'aimais la ligne tournante des algues
     
    Tu vois je vous savais déjà

    J'aimais courir jusqu'à tomber
    J'aimais la nuit jusqu'au matin
    Je n'aimais rien non j'ai adoré
     
    Tu vois je vous aimais déjà

    J'aimais l'été pour ses orages
    Et pour la foudre sur le toit
    J'aimais l'éclair sur ton visage
     
    Tu vois je vous brûlais déjà

    J'aimais la pluie noyant l'espace
    Au long des brumes du pays plat
    J'aimais la brume que le vent chasse
     
    Tu vois je vous pleurais déjà

    J'aimais la vigne et le houblon
    Les villes du Nord les laides de nuit
    Les fleuves profonds m'appelant au lit
     
    Tu vois je vous oubliais déjà
     
    Jacques BREL

    11 commentaires
  • Les étoiles...

     

    Les étoiles m'ont donnée rendez-vous

    Un soir où je n'attendais plus rien,

    Lasses d'éclairer le ciel sans vous

    Elles ont choisi de venir en chemin...

     

    Les étoiles illuminent le grand ciel

    Dans le miroir de nos vies passées,

    En brillant de mille étincelles

    Elles ont de ma mémoire tout effacer...

     

    Les étoiles se perdent souvent au loin

    Sans un mot, sans se retourner,

    Et s'éloignant au plus haut point

    Elles ont disparu, s'en sont aller...

     

    Je suis restée au bord des étoiles

    A regarder la nuit précieuse,

    Devant moi, la plus belle toile

    Pour des prunelles bien curieuses...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Silence et Pensée...

     

    Silence et Pensée ne font pas bon ménage

    En fait, c'est comme Lune et Soleil,

    Ils se cherchent et se perdent dans les étages

    Mais à se le reprocher, ils m'éveillent...

     

    Silence a beaucoup trop à dire

    Tandis que Pensée se perd dans ses mots

    Ils sont là presque à se maudire

    Et moi je cherche le maître-mot...

     

    Pensée se veut folle ou docile

    Alors que Silence se fait entendre

    Trouver un équilibre n'est pas chose facile

    Alors j'ajoute quelques mots tendres...

     

    Silence et Pensée souvent s'amusent

    En fait, c'est comme Lune et Soleil

    L'un par l'autre ils jouent et rusent

    Je vous avoue que je suis un peu pareil...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  • Vous et moi...

     

    Et si l'on prenait le temps

    Juste vous et moi

    Juste quelques instants

     Pour savourer un moment de joie...

     

    Un délicieux chocolat chaud

    Juste pour vous et moi

    Et les papilles qui font leur show

    Tandis que nos yeux se noient...

     

    Un goût doux et sucré

    Qui juste de vous à moi

    Dévoile tour à tour ses secrets

    Et vous enivre tout à la fois...

     

    Le rêve en ébullition

    Nous rejoint vous et moi

    L'appétissante dégustation

    Se nomme chocolat viennois...

     

    PARADISALIA

    Ingrédients

    • Chocolat de couverture (entre 50 et 60% de cacao) :  150 g
    • Lait entier pasteurisé : 75 cl
    • Crème fraîche liquide : 25 cl
    • Rhum : 6 cl

    Recette

    Versez la crème fraîche et le lait dans une casserole.

    Faites bouillir le mélange.

    Pendant ce temps, hachez le chocolat.

    Versez ensuite un quart du liquide chaud sur le chocolat haché et fouettez afin de lisser le mélange.

    Ajoutez ensuite le reste du liquide.

    Réchauffez en remuant mais sans faire bouillir.

    Ajoutez le Rhum.

    Ajoutez la chantilly

    &

    Et laisser vous chavirer...


    8 commentaires
  •  

    Je viens de poster ma lettre,

    Ma lettre au Père Noël !

    Quelques voeux à lui soumettre

    De jolis rêves au pluriel !

     

    Sur ma page en couleurs,

    J'ai collé de belles images,

    J'ai écrit des mots en fleurs,

    Car c'est sûr, j'ai été bien sage !

     

    Depuis toujours j'aime cette fête

    Qui rend les petits joyeux,

    Je suis grande enfant, certes

    Mais si vous voyiez mes yeux !

     

    La fin d'année approche

    Et Noël se regarde à la fenêtre

    J'imagine dans sa sacoche

     Un nouveau bonheur, peut-être !

     

    PARADISALIA


    6 commentaires
  • Sapin...

     

     

    Oh !

    En ce lieu

    Te voilà décoré à la maison

    C'est avec des sourires dans les yeux

    Que je te regarde sans cesse le coeur en joie

    Sapin de Noël

    Fier, tu es là !

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Juste une larme...

     

    Cognant le coeur pour remonter jusqu'aux yeux, elles s'échouent sur les joues et le cou, elles mouillent les mains puis les mouchoirs

    Il est des larmes matin, midi ou soir...

     

    Comme une vague qui vous chavire, comme un vent fou qui vous secoue et souvent sans avertir elles se déversent...

    Il est des larmes qui vous bouleversent...

     

    Elles se vident de tous sentiments emportant avec elles un trop plein de chagrin, celles d'aujourd'hui ne sont pas celles d'avant...

    Il est des larmes à oublier pourtant ...

     

    Elles terminent leur course folle, épuisées de s'être épanchées ainsi, elles s'endorment espérant en avoir alors fini...

    Il est des larmes qui pleurent à vie...

     

    PARADISALIA

    Juste un poème !!! Bises


    11 commentaires
  • Patience...

     

    Apprendre la patience est tout un art !

    C'est se donner encore la chance

    D'avancer malgré l'épais brouillard...

     

    L'attente difficile nous met au défi souvent,

    A vouloir couper trop tôt le fil

    Nos idées s'envolent dans le vent...

     

    Une vie sous tension que rien arrête

    On connaît évidemment tous la chanson

    Sauf le refrain déjà oublié peut-être...

     

    Mais la patience a ses limites

    Et la persévérance lui donne son accord,

    Dites-moi alors pourquoi j'hésite...

     

    PARADISALIA


    7 commentaires
  • Ecris les mots...

     

    Signée à l'encre bleue

    Une simple lettre,

    Les mots silencieux

    Résonnent dans ma tête...

     

    Les mots sont poétiques

    Ecrits bien en ligne,

    En conseils initiatiques

    S'ordonnent les consignes...

     

    Le trait est plutôt fin

    Léger comme une plume

    Poursuivant son chemin

    Une fois n'est pas coutume...

     

    Un secret confidentiel

    Dévoile un sens caché

    Des mots au goût de miel

    Me laissent deviner...

     

    Les lettres d'un prénom

    Terminent le long message

    Qui de la plume ou du crayon

    M'invite au doux voyage...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Juste un soupçon...

     

    Dans le regard, un peu de tristesse

    Et beaucoup de questions.

    Mais une infinie tendresse,

    De l'amour ? Juste un soupçon...

     

    Puis le regard se perd,

    Et se détourne de toute émotion.

    Cherchant un point de repère,

    Pour nouvel horizon...

     

    Mais le regard finit en pleurs

    Où s'égarent des rivières.

    Les yeux au bord du coeur

    S'enferment dans une prière...

     

    Dans le regard, un peu de tristesse

    Et beaucoup de questions.

    Mais une infinie tendresse,

    De l'amour ? Juste un soupçon...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • se souvenir de demain...

     

    Je cherche des souvenirs pour demain

    Des couleurs mais aussi des parfums

    De la douceur et de la tendresse

    Suis-je à la bonne adresse ?

     

    Je cherche des souvenirs pour demain

    De doux rendez-vous en chemin

    Des lettres comme des caresses

    A envoyer par message express !

     

    Je cherche des souvenirs pour demain

    Des sourires jusqu'au surlendemain

    Des milliers de rires anti-stress

    Dois-je lancer des signes de détresse ?

     

    Je cherche des souvenirs pour demain

    De petits trésors à deux mains

    Des danses et des sens d'ivresses

    Une utopie enchanteresse !

     

    PARADISALIA


    8 commentaires
  • Nom de jeune fille...

     

    Malgré le temps qui file

    Je vais, d'une signature, rajeunir

    En reprenant mon nom de jeune fille

    Et prétendre à un nouvel avenir...

     

    Malgré le temps qui passe

    Je vais redevenir Mademoiselle

    En remplissant toute la paperasse

    Et ouvrir à nouveau mes ailes...

     

    Malgré le temps qui fuit

    Je garde encore le même coeur

    En prenant la route du paradis

    Et couvrir son sol de pétales de fleurs...

     

    Malgré le temps qui court

    Je vais rester surtout Graziella

    En écrivant mes mots libre-court

    Et signer mes poèmes "Paradisalia"...

     

    PARADISALIA


    15 commentaires
  • Sur le fil...

     

    En équilibre, une vie sur le fil

    Des bras imaginaires la soutiennent,

    Un numéro sur le téléphone mobile

    Qui disparaît, et les souvenirs reviennent...

     

    A tâtons, dans la brume en silence

    Des mots se perdent dans la grisaille,

    Un fragile équilibre qui se balance

    Il n'y aura point de retrouvailles...

     

    Au devant, un soupçon comme espoir

     Se distingue, lointains paysages

    Oscillant de couleurs, de blanc et de noir

    Se muent en heureux présages...

     

    En retard, un rendez-vous manqué

    S'autorise quelques sourires en coin,

    Il est des larmes prêtes à craquer

    Dans l'horizon distrait mais témoin...

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Tard le soir...

     

    Tard dans le soir

    Ou tôt le matin

    J'écris mes histoires

    Tu lis mes chagrins...

     

    En ce jour de pluie

    Ou de grand brouillard

    La vie qui s'ennuie

    Eblouie par des phares...

     

    Puis vient le matin

    Aux couleurs pastel

    Dans les draps de satin

    Je me réveille en dentelle...

     

    Et le rêve prend fin

    Sûre d'être en plein jour

    J'entends ton refrain

    Qui me dit bonjour...

     

    PARADISALIA


    6 commentaires
  •  

    Sommeil...

     

     

     

     

     

     

     

     

    S ilence repos

    O ndulation de rêves

    M iroir du jour

    M émoire enfouie

    E quilibre naturel

    I déal imaginaire

    L umière intime...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires
  • Blog en pause...


    7 commentaires
  •  

    C'est une drôle d'histoire,

    Presque une histoire d'amour

    J'aime la café bien noir

    Mais le vin me fait encore la cour !!!

     

    Je l'ai rencontré en Bourgogne

    Il m'a fait les yeux doux

    A mes lèvres sans vergogne,

    Il s'accroche, et glou et glou !!!

     

    Le vin d'Alsace n'est pas sans rien

    Vendanges tardives me ravissent,

    Ou un blanc de blanc sinon rien

    Un bon cru deviendrait-il un vice !!!

     

    Et pourquoi pas un vin de Loire

    Qui surprend mes pupilles

    A le voir puis à le boire

    S'en délectent mes papilles !!!

     

    Je vous le dis le vin me tourne autour

    Chaque verre avec modération

    Trinquons : c'est à qui le tour

    Eh ça vous dit une p'tite chanson !!!

     

    PARADISALIA


    11 commentaires
  • Fragile...

     

    La coupe est bien trop pleine

    Elle déborde même,

    Un coeur qui se désaccorde

    Ne sachant plus dire "je t'aime"

    Fragile de porcelaine...

     

    La flamme timide oscille

    Gracile, elle s'essouffle

    L'attente devient trop pénible

    Elle s'éteint d'un souffle

    En étincelles s'éparpille...

     

     La blanche dentelle se déchire

    Glisse et tombe à terre

    L'étoffe en perd le jour

    Et son coeur solitaire

    Délivre un dernier soupir...

     

    PARADISALIA


    7 commentaires
  • Belles chimères...

     

    Je me perds volontiers

    Dans ton jardin éphémère,

    En frissons de la tête aux pieds

     Je marche à découvert...

     

    Je touche du regard les mystères

    Qui au hasard des parfums

    Me conduisent jusqu'à ta terre,

    Et je crois reconnaitre le tien...

     

    La balade est enivrante,

    Mes pensées s'y perdent exprès

    Elle a même des notes grisantes

     J'en passe des images, avant, après...

     

    Alors j'irai par quatre saisons

    Guidée par mes battements de coeur,

    Quitte à en perdre la raison

    Il est des chemins enchanteurs...

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Photo de Julien HOLDRINET Viaduc de Millau

     

    Ne me demandez pas la lune

    Regardez, elle n'est pas loin,

    Elle est blonde, je suis brune

    Bon d'accord, déjà quelques brins !!!

    &

    Je, tu, il se prennent au jeu

    Il s'en vient une insomnie,

    Même sous un ciel nuageux

    Miss Lune attire la zizanie !!!

     &

    Je n'en ferai jamais le tour

    La question reste sans réponse,

    Te décrochez la lune, mon amour

    Ben vois-tu, j'y renonce !!!

    &

    Plus proche, plus grande, plus belle

    On la toucherait presque du doigt

    S'engage une relation fusionnelle

    Ensemble, elle, vous et moi !!!

     &

     PARADISALIA

     


    14 commentaires
  • En rêve...

     

    En mode rêve permanent

    Fermer les yeux, tout simplement,

    Ecarter toute mauvaise pensée

    S'aventurer alors voire s'élancer...

     

    Prendre le rêve à bout de bras

    S'y lover puis ne plus bouger,

    Laisser derrière tout brouhaha

    D'une vie tellement ennuagée...

     

    Remplir son coeur de chaleur

    Suspendre ainsi le temps,

    Oublier dès lors toute douleur

    Rêver même en chantant...

     

    Prolonger les bienfaits

    Quitte à signer encore,

    Ou bien inviter la fée

    "Du temps qui dort"...

     

    PARADISALIA


    15 commentaires
  • Poussières d'étoile...

     

    Comme un oiseau prêt à s'envoler

    Vers l'immensité sans fin,

    Poussières d'étoiles ainsi collées

    Te portent comme un parfum...

     

    Tu virevoltes alors légère

    Laissant tes pas chasser le sol,

    Star en pleine lumière

    Tu brilles dans l'air frivole...

     

    La musique bat à ta mesure

    Et t'accompagne de bels éclats,

    Ce voyage comme un murmure

    T'emporte au loin, si loin là bas...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires

  • 6 commentaires
  • Coïncidence...

     

    Un mot, un lieu, un numéro

    Ou le hasard d'une rencontre,

    En trinquant deux verres d'apéro

    Pourquoi ne pas aller à ta rencontre...

     

    Une situation pour le moins étrange

    Et qui finit par nous troubler,

    Mais quel délicieux mélange

    Dans le but de rassembler...

     

    Un message puis un appel

    Et les coeurs qui s'emballent

    Se mêlent consones et voyelles

    Sur fond de promesses verbales...

     

    Quelques pas pour une danse

    Où se glisse une certaine timidité,

    Pour donner aux coïncidences

    Une belle part de vérités...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  • Soir...

     

     

    Un soir d'été

    Un soir d'orage

    Livre fermé

    Et sans image

    La pluie qui frappe

    Enfin sonne le clap...

     

    Petit matin

      Un coeur ouvert

    Couleur chagrin

    Un jour d'hiver

    Le froid qui glace

    Puis tout s'efface...

     

    Perles de pluie

    A contre jour

    Le jour s'enfuit

    Compte les tours

    Le temps s'enroule

    Et perd la boule...

     

    Un bleu du ciel

    Sans blanc nuage

    Etre essentiel

    Au grand voyage

    Le soleil brûle

    Quand tout bascule...

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • L'indifférence...

     

    Tombée, tu t'es laissée surprendre

    Le givre t'a prise au piège,

    Tu cherchais juste à descendre

    Avant l'arrivée des premières neiges...

     

    Parée de ta belle robe d'automne

    Tu dansais jusque tard dans la nuit,

    En passant aujourd'hui, tous s'étonnent

    De te trouver alors endormie...

     

    Petite feuille, aprèst ta dernière danse

    Tu reposes là sur un sol glacé,

    Je vais te faire une confidence

    Je t'ai vue puis t'ai ramassée...

     

    PARADISALIA


    5 commentaires
  • La divorcée...

     

    Assise sur le banc des souvenirs

    Elle reste seule en plein silence,

    Le regard perdu vers l'avenir

    La divorcée perd patience...

     

    Tous la connaissent en ville

    Mais passent jouant les inconnus,

    De son histoire, là-bas sur l'île

    Elle oublie comme convenu...

     

    Bientôt viendra le jour

    Où les pétales couvriront le sol

    Pour atténuer ce bruit sourd

    Qui s'échappe de certaines paroles...

     

    Elle rêve aux couleurs arc en ciel

    A cette douce mélodie du bonheur

    Tout espoir reste confidentiel

    Et demain l'attend de bonne heure...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires