• Train de vie...

     

     

    Bien au chaud sous ma couette

    J'entends le sommeil qui s'égare,

    Le petit jour, quant à lui me guette

    Le wagon des heures est en gare...

     

    Dehors se dévoile un rideau de brume

    Tandis que les lumières infusent,

    Une veste et un foulard anti-rhume

    Au petit matin, rien ne se refuse...

     

    Les pas se pressent tout autour

    Et quelques klaxons aussi,

    J'aurai les mêmes à mon retour

    La vie se hâte, s'il vous plaît-merci...

     

    La journée passe à coup d'heure

    S'en vient le soir presque trop tôt,

    Comme la fumée d'un train à vapeur

     Elle signe la fin dans un écho...

     

    PARADISALIA

     

    « Instant...L'art... »

  • Commentaires

    4
    Dimanche 4 Novembre à 18:51

    J'aime beaucoup ce poème.Il en émane la vérité du vécu au quotidien.Il comporte de jolis mots nostalgiques.

    Tu rends le temps intemporel.

    Bises

    3
    Mercredi 24 Octobre à 21:26

    Et le temps qui passe, et le temps qui court...
    Trop vite, c'est impossible de le rattraper s'il est perdu.
    Je n'arrive plus à être pressé, je laisse à d'autres la force de se dépêcher.
    Pour aller là où je vais, il n'y a pas d'urgence.
    C'est maintenant que le bonheur paisible peut m'ouvrir sa porte.

    Bises en repos.

    2
    Mercredi 24 Octobre à 13:42

    Et chaque jour du temps qui passe

    Accélère le train d'un iota

    En vieillissant il se surpasse

    Vrai TGV il deviendra

    1
    Mercredi 24 Octobre à 09:33

    Chaque matin se lever

    pour ne pas louper le train de la vie

    à la recherche des ses délicieuses sensations

    smile

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :