•  

    Un verre, pas deux...

     

    Un verre, pas deux

    La porte du bistrot qui claque

    La voiture qui frappe

    Un corps à terre

    Deux yeux grands-ouverts

    Une larme qui roule, puis deux

    Les étoiles chatouillent son sourire

    Mourir, c'est triste à vivre

    Une vie, pas deux...

     

    PARADISALIA


    6 commentaires
  • Bleu vertige...

     

    Vous le savez

    Ou peut-être pas d'ailleurs,

    J'adore le bleu, tous les bleus !

    Le bleu turquoise et outre-mer

    Le bleu ciel, roi ou indigo

    Le bleu nuit, saphir ou Majorelle...

    Mais connaissez-vous celui là

    Le bleu... vertige !

    Qui vous bouscule, qui vous renverse

     Qui vous chavire ou qui vous étourdit !

    Il plait sur l'horizon lointain

    Et se confond dans l'émotion

    Et à trop le regarder

    Le risque est de s'y noyer !

     

    PARADISALIA


    8 commentaires
  • Sagesse...

     

     

     

     

     

     

     

    S avoir la reconnaître

    A ccueillir ses bonheurs

    G arder un grain de folie

    E spérer son sourire

    S uivre ses désirs

    S entir ses parfums

    E spérer la retenir...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  •  

    Sur une terrasse ensoleillée

    Une table esseulée m'attire

    Je commande alors un café

    Et mes pensées s'étirent...

     

    Comme une caresse délicate

    Sur ma joue, des bises du soleil

    Viennent de gauche, de droite

    Et mes pensées s'éveillent...

     

    Le parfum du café me ravit

    Et son goût agite mes papilles,

    Ils sont ceux qui me tiennent en vie

    Et mes pensées s'éparpillent...

     

    La tasse froide dans les mains

    L'heure du rendez-vous arrive

    Le soleil glisse rouge carmin

    Et mes pensées dérivent...

     

    A prendre avec le temps

    Une pause au café Fleur

    Il est des jours plus éclatants

    Et mes pensées t'effleurent...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  •  

    Le miroir m'a souri ce matin,

    Dès que j'ai apparu devant lui,

    Il avait presque un air enfantin

    Est-ce le résultat d'une bonne nuit...

     

    Il est plutôt joueur en ce moment

    L'oeil en coin, il me regarde,

    Ses propos sont forts charmants

    Le contredire bien sûr, je m'en garde...

     

    Je vois ses yeux interrogateurs

    Cherchant en vain des explications,

    Mon visage offre un sourire enjôleur

    Et sans aucune contre-indication...

     

    L'arrivée du printemps sans doute

     Qui met le coeur de bonne humeur,

    Je vois bien qu'il est à l'écoute

    Effet miroir ainsi demeure...

     

    PARADISALIA


    11 commentaires
  • Rires d'enfant...


    7 commentaires
  • Au bout du fil...

     

    Accroche ton coeur à mes lignes

    Vois-tu, je t'attends dans l'interligne

    Puis allons jusqu'au bout du fil

    Mon coeur, j'en ai fait une île...

     

    Prenons une large avance

    Vois-tu, je tente à nouveau ma chance

    Et foulons nos pieds dans le sable

    Cette liberté est tellement agréable...

     

    Cours jusqu'à ma nouvelle rime

    Vois-tu, elle n'a plus rien d'anonyme

    Puis suivons son rythme passionné

    Sa musique peut bien réveillonner...

     

    Accroche ton coeur à mes lignes

    Vois-tu, je t'attends dans l'interligne

    Puis allons jusqu'au bout du fil

    Mon coeur, j'en ai fait une île...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • Un coeur à corps...

     

    Comme une douce musique

    Comme une éternelle caresse,

    Le coeur alors amnésique

    Retrouve un brin de tendresse...

     

    Comme des mots enchanteurs

    Comme des pensées audacieuses,

    Le corps alors en apesanteur

    Retrouve une fierté voyageuse...

     

    Comme un élégant regard

    Comme un accord des sens,

    Le coeur alors en retard

    Retrouve une belle cadence...

     

    Comme des souvenirs encore

    Comme des visions rêvées,

    Le corps alors en désaccord

    Retrouve un coeur endiablé...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • Pluie...

     

    Je l'entends qui tombe

    Doucement mais sûrement

    Puis la voilà en trombe

    Sûre de son déferlement...

     

    Je l'entends qui claque

    Forte et décidée

    Puis la voilà en flaques

    Et aux pas précipités...

     

    Je l'entends qui coule

    Suivant son chemin

    Puis la voilà comme saoule

    Jusqu'au lendemain...

     

    Je l'entends qui fuit

    De bonne allure

    Puis la voilà, la pluie

    Elle cesse pour conclure...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  • Il fallait...

     

    Il fallait que je vienne

    Que je m'en approche,

    Qu'un instant elle soit mienne

    Sans peur, ni reproche...

     

    La mer me rappelle encore

    Pour me porter secours,

    Qu'elle me prenne âme et corps

    Sans aucun discours...

     

    Aujourd'hui si furieuse

    Le vent dans ses vagues,

    Qu'elle se voulait curieuse

    Quand elle a pris ma bague...

     

    Il fallait qu'un peu plus je l'aime

    Pour lui donner mon coeur,

    Qu'elle prenne tout et même

    Si se noient mes pleurs...

     

    PARADISALIA

     


    12 commentaires
  • La lettre d'adieu...

     

    Il n'a pas été facile de l'écrire

    Mais il fallait bien tirer un trait,

    Les mots sont venus ici mourir

    Dans un long silence abstrait...

     

    La longue lettre de papier blanc

    Se couvre d'un voile de tendresse,

    Poser les mots a pris du temps

    Cherchant en vain la voie express...

     

    Des écrits qui vont à l'essentiel

     Qui touchent et qui bousculent,

    Car choisir consonnes et voyelles

    Vient du coeur et des majuscules...

     

    Si elle se froisse après lecture

    C'est qu'elle a atteint la vérité,

    L'important est dans la signature

    De celle qui écrit avec sincérité...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires
  • Juste un mirage...

     

     

    C'est juste un mirage

     Ou peut-être un songe,

    Qui dessine un visage

    Et la nuit se prolonge...

     

    Troublant ainsi l'horizon

    L'obscurité se dévoile,

    Quitte à perdre la raison

    Pour toucher les étoiles...
     

     Une vision bien étrange

    Et des pensées légères,

    Dans un doux mélange

    Le rêve est éphémère...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires
  • A fleur de plume...

     

    A fleur de plume

    A même la peau

    Une caresse divine

    Le geste est beau.

    Coeur de douceur

    Parfum de passion

    Une nuque dégagée

    Puis s'entend un prénom

    Ecrit à la plume

    Ou du bout des lèvres

    Un délicieux murmure

    Qui donne la fièvre...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • A croquer ...

     

    J'ai croqué les biscuits,

    Ceux de mon enfance

     J'ai craqué aujourd'hui

    Et demain je recommence !!!

     

    Des croquants tous dorés

    Cuits dans le grand four

    Très craquants, j'ai adoré

    J'ai croqué avec amour !!!

     

    Les yeux fermés, j'ai craqué

    Aux souvenirs trop brûlants

    En croquant ces douceurs sucrées

    J'ai le sourire croustillant !!!

     

    J'ai croqué les biscuits,

    Ceux de mon enfance

     J'ai craqué aujourd'hui

    Et demain je recommence !!!

     


    11 commentaires
  • Allô...

     

    Quelque peu désorientée

    Elle se perd en chemin,

    Elle ne sait où aller

    Partir, il le faut bien...

     

    Elle se sait gourmande

    Avide d'apprendre encore,

    Mais surtout assez grande

    Pour changer le décor...

     

    Le vent la pousse alors

    Toujours vers l'inconnu,

    Faisant fi des désaccords

    Elle rit puis continue...

     

    Et tant pis pour les doutes

    Les erreurs et les sanglots,

    Elle poursuit sa route

    Le téléphone sonne : "Allô !"...

     

    PARADISALIA


    6 commentaires
  • Il est tard...

     

    Il est tard

    C'est déjà le soir

    Où le ciel descend

    Preuve qu'il m'attend...

     

    La nuit noire

    Dans l'épais brouillard

    S'y perdre un instant

    Ne pas faire semblant...

     

    Le jeu des étoiles

    Derrière le grand voile

    S'attarde dans le vent

    Je le suis en courant...

     

    Ma plus belle toile

    Dans ce cadre idéal

    C'est comme un océan

    Qui m'appelle droit devant...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Les mots me manquent...

     

     

    Il me manque des rimes

    Pour composer sur le sujet

    Elles sont en légère déprime

    Et finiraient hors-sujet...

     

    Les mots ne sont que brouillon

    Cherchant sans cesse une trêve

     Mes pensées tournent en rond

    Et la nuit prend la relève...

     

     Les doutes qui s'embrument

    Et espèrent prendre le large

    Il y a tant d'amertume

    Qu'au loin les nuages se chargent...

     

    Et personne n'y peut rien

    L'encre a peine à rougir,

    Les rimes couleur chagrin

    S'écrivent avant de fuir...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Du sud au nord...

     

    J'en perds le Sud !

    Ils prévoient un temps couvert

    Je voulais me mettre au vert

    Mais pas sous une pluie attitude !!!

     

    Et en regardant au nord

    J'observe un grand ciel dégagé

    Qui vous invite gentiment à voyager

    Et il me suffirait de dire d'accord !!!

     

    L'hiver s'attarde au sud

    Me privant de rayons de soleil,

    Ils sont restés en mode sommeil

    Ce n'est pourtant pas dans leur habitude !!!

     

    Un aller du sud au nord !

    L'invitation me ferait perdre la tête

    Je n'ai pourtant pas l'air d'une girouette

    Quoique juste un peu sur les bords !!!

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Dormir...

     

    Et si dormir debout était la solution

    Puisque sitôt couchée le sommeil me fuit,

    Même en prenant de bonnes résolutions

    Mes jours se prolongent au delà de minuit !

     

    Devrais-je m'en remettre aux remèdes

    Afin de tomber dans les bras de Morphée,

    Quelles tisanes pour me venir en aide

    Ou devrais-je accuser mes doses de café !

     

    Les heures passent sous ma couette

    Et cherchent à me garder en éveil,

    Insomnie ne rime pas avec girouette

    Je vous épargne donc ma tête au réveil !

     

    Me faudrait-il dormir en plein jour

    Pour équilibrer alors la balance,

    Je deviendrai adepte des contre-jours

    Pour que l'oiseau de nuit se fasse silence !

     

    Je vais remettre les pendules à l'heure

    Pour ne pas me perdre dans mes nuits,

    Le temps : quel sacré maître chanteur

    Lorsqu'il est décidé et vous suit !

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • En souvenirs...

     

    Il pleut parfois

    Même en plein soleil,

    C'est comme toucher du doigt

    Le plus bel arc en ciel...

     

    En souvenirs

    Accrocher les bonheurs,

    Juste pour voir venir

    Des sourires en couleurs...

     

    Pour toute mélodie

    Se suspendre aux notes,

    De minuit à midi

    Un refrain se chuchote...

     

    A corps perdu

    Se perdre dans le regard,

    Au loin des sous-entendus

    Et bien des égards...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires
  • Fleur sauvage...

    Toile de Tania WURSIG

     

    Fragile et délicate

    Au parfum divin

    A la tête bien droite

    Elle séduit l'écrivain...

     

    Sensible et secrète

    Au corps onduleux

    A l'allure guillerette

    Elle attire tous les yeux...

     

    Divine et rebelle

    Au doux plaisir

    A la mélodie idéelle

    Elle enivre de désir...

     

    Sauvage et exotique

    Au goût acidulé

    A l'éclat énigmatique

    Elle se cueille en soirée...

     

    PARADISALIA


    7 commentaires
  • Haïku d'hiver...

     

    Le froid sur les joues

    Cheveux se chahutent au vent

    Couleur rouge passion

    &

    Tombe la neige

    En flocons de blanc vêtus

    Bulles et rires d'enfants

    &

    La nature se givre

    De cristaux étincelants

    Soleil en éclats

    &

    Au coeur de l'hiver

    Les mains au fond des poches

    Des bises en douceur

     

    PARADISALIA

     


    13 commentaires
  • La vague...

     

    Et puis la vague qui m'emporte

    Qui dérive mes derniers mots,

    Ils m'entraînent et font en sorte

    De m'oublier à demi-mot...

     

    Et puis l'écho qui me renvoie

    Qui s'insinue dans mes pensées,

    Elles s'épuisent et restent sans voix

    Pour se laisser distancer...

     

    Et puis le regard qui se vide

    Qui cherche un autre horizon,

    Il se dessine au loin livide

    Alors se coupe la liaison...

     

    Et puis la vague qui s'enroule

    Qui abuse du panorama,

    Il se perd dans la forte houle

    Et s'entoure de grands frimas...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • Rêve bleu nuit...

     

    Dans mes ciels bleus nuit

    S'entrechoquent mes rêves,

    Lorsque s'approche minuit

    Je deviens bonne élève...

     

    A pas de loup ils s'invitent

    Me prenant par les sentiments,

    Comme une course poursuite

    S'accélère mon souffle gentiment...

     

    Et la tête me tourne encore

    Etourdie par tant d'ivresses,

    Et que dire alors de mon corps

    Que bientôt les draps délaissent...

     

    La nuit s'approche du matin

    Et les bruits du jour me réveillent,

    Mes rêves passent leur chemin

    Pendant que s'en vient le soleil...

     

    PARADISALIA

     

    Blog en pause...


    14 commentaires
  • Un ballon dans les airs

     

    Un ballon dans les airs

    Comme une bouteille à la mer,

    Pour une destination inconnue

    A mis son coeur a nu...

     

    Gonflé de tant d'espoirs

    Il s'élève en plein jour vers le soir

    Cherchant le moindre courant d'air

    Pour ce voyage en solitaire...

     

    L'avenir est tellement incertain

    Qui sait où il sera demain

    Accroché par une branche

    Ou libre errant jusqu'à dimanche...

     

     Il virevolte de bonne humeur

    Tout sourire et l'air charmeur

    Puis viendra un beau jour

    Où il éclatera... d'amour...

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Mots sur la branche...

     

    En poussant la porte grillagée,

    Je fus bien surprise de trouver

    Un magnifique jardin d'hiver

    Où se déploient des bras à découvert...

     

    Je m'aventure d'arbre en arbre

    Caressant l'espoir d'une palabre,

    Mais seul le silence me tourne autour

    A moins qu'il ne me fasse la cour...

     

    Mon regard s'attarde sur une branche

    A laquelle est accrochée une étoffe blanche,

    Je m'approche attirée par un parfum

    C'est alors que l'arbre m'éloigne du chemin...

     

    La magie opère et se fait conseil,

    Des mots murmurés à l'oreille

    Ont un message d'espérance enfin :

    " L'amour viendra, si tu lui tends la main "...

     

    PARADISALIA


    11 commentaires
  • Sans pardon...

     

     C'est une contre-indication

    Que de donner sa confiance,

    Pour la retrouver dans l'agitation

    Et la voir perdre toutes ses chances...

     

    Ces mots de trop, ces gestes

    Toujours plus hauts, plus forts,

    Les larmes deviennent indigestes

    Cherchant sans cesse un brin de réconfort...

     

    Ce pardon qui semble indispensable

    Pour vivre des jours meilleurs,

    Qui tout compte fait est impensable

    Tant se souvenir est synonyme de douleur...

     

    Ces blessures incrustées, éternelles

    Marquées de cicatrices invisibles,

    Gardent leur mémoire originelle

    Et leurs cris indescriptibles...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires

  • 8 commentaires
  • J'attends...

     

    Parce que j'ai le coeur plongé dans l'espoir

    Parce que ses battements sont irréguliers,

    Qu'il m'est plus facile de rire que de pleurer

    J'attends quand même tant de vous sans le vouloir...

     

    Parce que j'ai la tête souvent dans la lune

    Parce que les images s'impriment naturellement,

    Qu'il m'est donnée de rêver gracieusement

    J'attends encore tant de vous et sans rancune...

     

    Parce que j'ai confiance en mes perspectives

    Parce que mes contraires  me ressemblent

    Qu'il m'est permis d'y croire ensemble

    J'attends toujours tant de vous sans alternative...

     

    Ne rien attendre de personne : mensonge !

    Nous sommes tous et toutes dans le faux,

    Admettre que l'on se trompe n'est pas un défaut

    J'attends tant de vous : serai-je en plein songes ???

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • Au bout de l'échelle...

     

     

    Et voilà, tu y es, au bout de l'échelle !

    Alors, que penses-tu du panorama ?

    Regarde, la vue dégagée est bien belle

    Après une première partie en diaporama...

     

    Tu es monté jusqu'au bout sans trop de mal

    Marche après marche, comme un jeu

    Jusque là une vie tout à fait normale

    Parce que je te sais fort et courageux...

     

    Un rythme parfois en dent de scie

    Puisque dans la vie on ne choisit pas

    Seules te ralentissent quelques péripéties

    Mais tu reprends vite l'allure d'un bon pas...

     

    Maintenant, il va falloir redescendre

    Alors surtout prends ton temps

    Même à 50ans, tu as encore à apprendre

    Et un beau chemin de vie t'attend...

     

    Se croiseront nos routes, je l'espère

    Malgré cette légère avance sur moi,

    Tu es et resteras ma ligne de repères

    J'arrive, je suis juste derrière toi !!!

     

    Du haut de ton échelle à tout vent

    Garde la tête haute et souris de tout

    Tes yeux regardent le soleil levant

    Trinquons encore et toujours surtout !!!

     

    PARADISALIA


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires