• Une rose en chemin...

     

    Elle aurait pu se fondre dans le décor

    Se perdre entre les herbes du jardin,

    La rose a attiré mon regard, alors

    J'ai bien vu qu'elle avait du chagrin...

     

    La tête inclinée, les larmes accrochées

    Abattue par une immense douleur,

    Au creux de ma main, s'est nichée

    En rentrant ce soir, j'ai compris sa pâleur...

     

    La rose ne s'arrêtera pas de pleurer

    Le drame est si grave et si horrible,

    Ses pétales doucement, j'ai effleuré

    Mais comment consoler l'impossible...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires
  • Sous silence...

     

    Est-ce le silence

    Ou bien l'absence,

    Des jours immobiles

    En équilibre sur un fil...

     

    Tout donne le vertige

    Mais alors qu'y puis-je,

    Le corps comme étourdi

    Passe seul, interdit...

     

    Le pas hésitant

    Le souffle haletant,

    Une vision qui chancelle

    La lumière étincelle...

     

    Et se brise le silence

    Au bout d'une patience,

    Au sommeil douloureux

    S'ouvrent enfin les yeux...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  •  

    Avec tes cicatrices...

     

    De tes moments douleurs et tes instants de peur,
    Tu as gardé en toi toutes tes cicatrices ;
    Elles restent gravées au profond de ton cœur
    Mais tu as surmonté les pleurs et les caprices.

    Au-delà du destin et de ses aléas,
    Tu as su rester forte, être femme courage ;
    Quand bien d'autres que toi auraient baissé les bras,
    Tu as vaincu le mal avec pudeur et rage.

    Tu me les as contés, avec ta dignité,
    Tous ces événements qui ont marqué ta vie ;
    Toujours en souriant, balayant la pitié,
    Tu as levé la tête et te bats à l'envie.

    Mais je vais arrêter ta lutte envers le temps ;
    Tu viendras te blottir là, contre mon épaule,
    Je saurais la contrer la bourrasque des vents,
    Et enfermer ton drame aux fins fonds d'une geôle.

    À présent détends toi, oublie tout ce passé ;
    Là, ferme un peu les yeux, que ton âme divague,
    Ne plus penser à rien qu'à te laisser aimer,
    Et regarder la mer au détour d'une vague.

    Charly Lellouche

     


    7 commentaires
  •  

    Si fragile et si belle

    Aux pétales sensibles,

    Au coeur vous ensorcelle

    Et vous garde pour cible...

     

    Si légère et si joyeuse

    Avec sa robe à volants,

    A coeur se sent frileuse

    Livrée aux quatre vents...

     

    Si secrète et si confiante

    Parfumée de rose poudrée,

    Le jour se veut charmante

    De nuit saura vous envoûter...

     

    PARADISALIA


    16 commentaires
  •  

    Le chant des oiseaux...

     

    S'allonger dans un champ de fleurs

    Regarder courir les nuages dans le ciel,

    Apprécier cet instant de pur bonheur

    Et effacer tout ce qui est artificiel...

     

    Ecouter le doux chant des oiseaux

    Jouer avec les brins d'herbes,

    Oublier pour une fois tous les mots

    Mais plus tard leurs donner l'éclat du verbe...

     

    Se laisser séduire par les rayons de soleil

    S'enivrer des parfums des fleurettes,

    Glisser alors dans un léger sommeil

    Pour rêver à des amours secrètes...

     

    Trouver le bonheur dans le pré

    Savoir profiter de ses petits plaisirs,

    Sentir ses joues s'empourprer

    Et s'éveiller bien des désirs...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires
  • Sursaut...

     

    Le réveil en sursaut

    A deux heures de la nuit,

    Ce que cache les mots

    Vous surprend après minuit...

     

    Et les yeux grands ouverts

    Plongés dans la nuit noire,

    Apprivoisent les mots en vers

    Oubliant qu'il est déjà tard...

     

    Les minutes s'ajoutent encore

    Les heures s'éternisent même,

    Elles pourraient battre des records

    A laisser la nuit me dire "je t'aime"...

     

    Une nouvelle journée s'annonce

    Je sursaute au moindre bruit,

    Me battre bien sûr, j'y renonce

    Juste besoin d'une épaule pour appui...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  • Prisonnière...

     

    Les mots me retiennent prisonnière

    M'attachant ainsi contre mon gré,

    Ils m'ont surpris en plein mystère

    Depuis, j'en garde un air effaré...

     

    Les mots me regardent en cachette

    Comme pour me protéger d'autrui,

    Tournent en rond, font la girouette

    Mais leurs pas ne font aucun bruit...

     

    Les mots me font la discussion

    Gardant un oeil aussi sur mes écrits,

    Puis laissés dans l'interrogation

    Seuls s'échappent leurs derniers cris...

     

    Les mots resserrent plus fort mes liens

    Choisissent une force insoupçonnée,

    A jouer, ils sont plutôt malins

    Mais perdant à vouloir me bâillonner...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires
  •  

    Je bulle...

    Encore un peu.

    C'est ridicule ?

    Non, c'est du sérieux !!!

     

    Je pense...

    Encore et toujours.

    En latence ?

    Pour quelques jours !

     

     Je m'amuse...

    Encore aujourd'hui.

    Chercher ma muse ?

    De jour, comme de nuit !

     

    Je croque...

    Encore la vie.

    Attendre l'électrochoc ?

     Oui, mais sans préavis...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires
  • Pause...

     

    La balance du donner/recevoir

    doit s’équilibrer sinon :

     à trop donner on s’épuise,

     à trop recevoir on en oublie l’essentiel…

     

    PARADISALIA

     Blog en pause quelques temps,

    mais cela ne m'empêchera pas de passer vous lire.

    Je suis également sur Facebook...

    A bientôt...Bises


    14 commentaires
  • En mer inconnue...

     

    Cette eau, ces vagues

    Devant moi qui se déchaînent

    Et mon bateau ivre qui divague

    Mais qui attend les prochaines

    En mer inconnue...

     

    Ce ciel, ces nuages

    Là-haut qui s'entrechoquent

    Et mon bateau qui fait naufrage

    Puis mon coeur qui suffoque

    En mer inconnue...

     

    Cette lune, ces lumières

    La nuit brille tel un phare

    Et mon bateau qui tant espère

    Mais voguer c'est tout un art

    En mer inconnue...

     

    PARADISALIA


    11 commentaires
  •  

    Un verre, pas deux...

     

    Un verre, pas deux

    La porte du bistrot qui claque

    La voiture qui frappe

    Un corps à terre

    Deux yeux grands-ouverts

    Une larme qui roule, puis deux

    Les étoiles chatouillent son sourire

    Mourir, c'est triste à vivre

    Une vie, pas deux...

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Bleu vertige...

     

    Vous le savez

    Ou peut-être pas d'ailleurs,

    J'adore le bleu, tous les bleus !

    Le bleu turquoise et outre-mer

    Le bleu ciel, roi ou indigo

    Le bleu nuit, saphir ou Majorelle...

    Mais connaissez-vous celui là

    Le bleu... vertige !

    Qui vous bouscule, qui vous renverse

     Qui vous chavire ou qui vous étourdit !

    Il plait sur l'horizon lointain

    Et se confond dans l'émotion

    Et à trop le regarder

    Le risque est de s'y noyer !

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Sagesse...

     

     

     

     

     

     

     

    S avoir la reconnaître

    A ccueillir ses bonheurs

    G arder un grain de folie

    E spérer son sourire

    S uivre ses désirs

    S entir ses parfums

    E spérer la retenir...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  •  

    Sur une terrasse ensoleillée

    Une table esseulée m'attire

    Je commande alors un café

    Et mes pensées s'étirent...

     

    Comme une caresse délicate

    Sur ma joue, des bises du soleil

    Viennent de gauche, de droite

    Et mes pensées s'éveillent...

     

    Le parfum du café me ravit

    Et son goût agite mes papilles,

    Ils sont ceux qui me tiennent en vie

    Et mes pensées s'éparpillent...

     

    La tasse froide dans les mains

    L'heure du rendez-vous arrive

    Le soleil glisse rouge carmin

    Et mes pensées dérivent...

     

    A prendre avec le temps

    Une pause au café Fleur

    Il est des jours plus éclatants

    Et mes pensées t'effleurent...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  •  

    Le miroir m'a souri ce matin,

    Dès que j'ai apparu devant lui,

    Il avait presque un air enfantin

    Est-ce le résultat d'une bonne nuit...

     

    Il est plutôt joueur en ce moment

    L'oeil en coin, il me regarde,

    Ses propos sont forts charmants

    Le contredire bien sûr, je m'en garde...

     

    Je vois ses yeux interrogateurs

    Cherchant en vain des explications,

    Mon visage offre un sourire enjôleur

    Et sans aucune contre-indication...

     

    L'arrivée du printemps sans doute

     Qui met le coeur de bonne humeur,

    Je vois bien qu'il est à l'écoute

    Effet miroir ainsi demeure...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Rires d'enfant...


    7 commentaires
  • Au bout du fil...

     

    Accroche ton coeur à mes lignes

    Vois-tu, je t'attends dans l'interligne

    Puis allons jusqu'au bout du fil

    Mon coeur, j'en ai fait une île...

     

    Prenons une large avance

    Vois-tu, je tente à nouveau ma chance

    Et foulons nos pieds dans le sable

    Cette liberté est tellement agréable...

     

    Cours jusqu'à ma nouvelle rime

    Vois-tu, elle n'a plus rien d'anonyme

    Puis suivons son rythme passionné

    Sa musique peut bien réveillonner...

     

    Accroche ton coeur à mes lignes

    Vois-tu, je t'attends dans l'interligne

    Puis allons jusqu'au bout du fil

    Mon coeur, j'en ai fait une île...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • Un coeur à corps...

     

    Comme une douce musique

    Comme une éternelle caresse,

    Le coeur alors amnésique

    Retrouve un brin de tendresse...

     

    Comme des mots enchanteurs

    Comme des pensées audacieuses,

    Le corps alors en apesanteur

    Retrouve une fierté voyageuse...

     

    Comme un élégant regard

    Comme un accord des sens,

    Le coeur alors en retard

    Retrouve une belle cadence...

     

    Comme des souvenirs encore

    Comme des visions rêvées,

    Le corps alors en désaccord

    Retrouve un coeur endiablé...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • Pluie...

     

    Je l'entends qui tombe

    Doucement mais sûrement

    Puis la voilà en trombe

    Sûre de son déferlement...

     

    Je l'entends qui claque

    Forte et décidée

    Puis la voilà en flaques

    Et aux pas précipités...

     

    Je l'entends qui coule

    Suivant son chemin

    Puis la voilà comme saoule

    Jusqu'au lendemain...

     

    Je l'entends qui fuit

    De bonne allure

    Puis la voilà, la pluie

    Elle cesse pour conclure...

     

    PARADISALIA


    9 commentaires
  • Il fallait...

     

    Il fallait que je vienne

    Que je m'en approche,

    Qu'un instant elle soit mienne

    Sans peur, ni reproche...

     

    La mer me rappelle encore

    Pour me porter secours,

    Qu'elle me prenne âme et corps

    Sans aucun discours...

     

    Aujourd'hui si furieuse

    Le vent dans ses vagues,

    Qu'elle se voulait curieuse

    Quand elle a pris ma bague...

     

    Il fallait qu'un peu plus je l'aime

    Pour lui donner mon coeur,

    Qu'elle prenne tout et même

    Si se noient mes pleurs...

     

    PARADISALIA

     


    12 commentaires
  • La lettre d'adieu...

     

    Il n'a pas été facile de l'écrire

    Mais il fallait bien tirer un trait,

    Les mots sont venus ici mourir

    Dans un long silence abstrait...

     

    La longue lettre de papier blanc

    Se couvre d'un voile de tendresse,

    Poser les mots a pris du temps

    Cherchant en vain la voie express...

     

    Des écrits qui vont à l'essentiel

     Qui touchent et qui bousculent,

    Car choisir consonnes et voyelles

    Vient du coeur et des majuscules...

     

    Si elle se froisse après lecture

    C'est qu'elle a atteint la vérité,

    L'important est dans la signature

    De celle qui écrit avec sincérité...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires
  • Juste un mirage...

     

     

    C'est juste un mirage

     Ou peut-être un songe,

    Qui dessine un visage

    Et la nuit se prolonge...

     

    Troublant ainsi l'horizon

    L'obscurité se dévoile,

    Quitte à perdre la raison

    Pour toucher les étoiles...
     

     Une vision bien étrange

    Et des pensées légères,

    Dans un doux mélange

    Le rêve est éphémère...

     

    PARADISALIA


    8 commentaires
  • A fleur de plume...

     

    A fleur de plume

    A même la peau

    Une caresse divine

    Le geste est beau.

    Coeur de douceur

    Parfum de passion

    Une nuque dégagée

    Puis s'entend un prénom

    Ecrit à la plume

    Ou du bout des lèvres

    Un délicieux murmure

    Qui donne la fièvre...

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • A croquer ...

     

    J'ai croqué les biscuits,

    Ceux de mon enfance

     J'ai craqué aujourd'hui

    Et demain je recommence !!!

     

    Des croquants tous dorés

    Cuits dans le grand four

    Très craquants, j'ai adoré

    J'ai croqué avec amour !!!

     

    Les yeux fermés, j'ai craqué

    Aux souvenirs trop brûlants

    En croquant ces douceurs sucrées

    J'ai le sourire croustillant !!!

     

    J'ai croqué les biscuits,

    Ceux de mon enfance

     J'ai craqué aujourd'hui

    Et demain je recommence !!!

     


    11 commentaires
  • Allô...

     

    Quelque peu désorientée

    Elle se perd en chemin,

    Elle ne sait où aller

    Partir, il le faut bien...

     

    Elle se sait gourmande

    Avide d'apprendre encore,

    Mais surtout assez grande

    Pour changer le décor...

     

    Le vent la pousse alors

    Toujours vers l'inconnu,

    Faisant fi des désaccords

    Elle rit puis continue...

     

    Et tant pis pour les doutes

    Les erreurs et les sanglots,

    Elle poursuit sa route

    Le téléphone sonne : "Allô !"...

     

    PARADISALIA


    6 commentaires
  • Il est tard...

     

    Il est tard

    C'est déjà le soir

    Où le ciel descend

    Preuve qu'il m'attend...

     

    La nuit noire

    Dans l'épais brouillard

    S'y perdre un instant

    Ne pas faire semblant...

     

    Le jeu des étoiles

    Derrière le grand voile

    S'attarde dans le vent

    Je le suis en courant...

     

    Ma plus belle toile

    Dans ce cadre idéal

    C'est comme un océan

    Qui m'appelle droit devant...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Les mots me manquent...

     

     

    Il me manque des rimes

    Pour composer sur le sujet

    Elles sont en légère déprime

    Et finiraient hors-sujet...

     

    Les mots ne sont que brouillon

    Cherchant sans cesse une trêve

     Mes pensées tournent en rond

    Et la nuit prend la relève...

     

     Les doutes qui s'embrument

    Et espèrent prendre le large

    Il y a tant d'amertume

    Qu'au loin les nuages se chargent...

     

    Et personne n'y peut rien

    L'encre a peine à rougir,

    Les rimes couleur chagrin

    S'écrivent avant de fuir...

     

    PARADISALIA


    12 commentaires
  • Du sud au nord...

     

    J'en perds le Sud !

    Ils prévoient un temps couvert

    Je voulais me mettre au vert

    Mais pas sous une pluie attitude !!!

     

    Et en regardant au nord

    J'observe un grand ciel dégagé

    Qui vous invite gentiment à voyager

    Et il me suffirait de dire d'accord !!!

     

    L'hiver s'attarde au sud

    Me privant de rayons de soleil,

    Ils sont restés en mode sommeil

    Ce n'est pourtant pas dans leur habitude !!!

     

    Un aller du sud au nord !

    L'invitation me ferait perdre la tête

    Je n'ai pourtant pas l'air d'une girouette

    Quoique juste un peu sur les bords !!!

     

    PARADISALIA


    10 commentaires
  • Dormir...

     

    Et si dormir debout était la solution

    Puisque sitôt couchée le sommeil me fuit,

    Même en prenant de bonnes résolutions

    Mes jours se prolongent au delà de minuit !

     

    Devrais-je m'en remettre aux remèdes

    Afin de tomber dans les bras de Morphée,

    Quelles tisanes pour me venir en aide

    Ou devrais-je accuser mes doses de café !

     

    Les heures passent sous ma couette

    Et cherchent à me garder en éveil,

    Insomnie ne rime pas avec girouette

    Je vous épargne donc ma tête au réveil !

     

    Me faudrait-il dormir en plein jour

    Pour équilibrer alors la balance,

    Je deviendrai adepte des contre-jours

    Pour que l'oiseau de nuit se fasse silence !

     

    Je vais remettre les pendules à l'heure

    Pour ne pas me perdre dans mes nuits,

    Le temps : quel sacré maître chanteur

    Lorsqu'il est décidé et vous suit !

     

    PARADISALIA


    13 commentaires
  • En souvenirs...

     

    Il pleut parfois

    Même en plein soleil,

    C'est comme toucher du doigt

    Le plus bel arc en ciel...

     

    En souvenirs

    Accrocher les bonheurs,

    Juste pour voir venir

    Des sourires en couleurs...

     

    Pour toute mélodie

    Se suspendre aux notes,

    De minuit à midi

    Un refrain se chuchote...

     

    A corps perdu

    Se perdre dans le regard,

    Au loin des sous-entendus

    Et bien des égards...

     

    PARADISALIA


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires